Back to top
bandeau.jpg

En direct de vos jardins #2 – Avez-vous rencontré le Robert le diable ?

Sciences participatives

 

Depuis le début du confinement Spipolliens et participants à l'Opération papillons ont référencé quelques beaux spécimens d'une espèce fréquente mais qui peut être facilement confondue avec d'autres espèces semblables. Rencontre avec le Robert le diable.

Robert le diable  © F-GAUTIER-BIODDIVERT (spipoll)

Robert le diable photographié à F-GAUTIER-BIODDIVERT vendredi 27 mars dans l'Oise.

Avec ce soleil généreux, il y a de fortes chances que vous l'aperceviez ce weekend. Ce papillon qui vole relativement tôt dans l'année est surtout reconnaissable à ses ailes aux bords déchirés. Aussi, lorsque ces dernières sont repliées, on y distingue au centre un petit C blanc, également très caractéristique. C’est peut-être ce dessin, évoquant le nez crochu d’un diable du Moyen-Âge, qui lui a valu ce nom qui tranche avec sa grâce et sa légèreté : Robert le diable.

Dans quelques jours, vous pourrez observer les premières chenilles.  De couleur brun-jaune, elles présentent des motifs noirs et blancs, et se promènent sur les orties et autres plantes hôtes. La tête possède deux protubérances à son sommet. 

Alors prêts à l’observer ?

Comment observer le Robert le diable à Vigie-Nature ? En participant à l’Opération papillons ou au Spipoll.  le papillon est visible dans tous les départements de France. Mais attention à ne pas le confondre avec d'autres espèces comme la Petite tortue ou la la Vanesse des pariétaire. 
Le conseil pour l'attirer chez vous : Le Robert le Diable adore les jardins, pourvu qu'il contienne les plantes dont se nourrissent les adultes et chenilles. Celles-ci affectionnent de nombreuses plantes comme le houblon, le saule,  l’ortie, mais aussi le noisetier, l’orme...
La bonne raison de les inviter : en venant se nourrrir de nectar sur vos fleurs, le Robert le diable participe aussi à la pollinisation. Sans parler de l'émotion que procure pour tout le monde ce genre de rencontre. Encore faut-il observer...

Pour nous aider à alimenter cette rubrique, n’hésitez pas à nous envoyer vos photos des plus belles rencontres faites dans votre jardin.

 

 

Robert le diable © Jerzy Strzelecki (creative commons)

Le C blanc caractéristique au centre de l'aile postérieure

chenille © Lilly M (commons)

La chenille du Robert le diable

Vous aimerez aussi

Sciences participatives
Vucain ©cc-by_missbutterfly
13 Avril 2021

5 choses à savoir sur le vulcain

Sciences participatives
Petite_tortue_papillon© jean-raphael_guillaumin (Flickr)
2 Avril 2021

5 choses à savoir sur la Petite tortue

Sciences participatives
Aurore_papillon©Didier (Flickr)
23 Mars 2021

5 choses à savoir sur l’Aurore

Fond de carte