Back to top
220_Dragonfly_by_Bullter.jpg

Steli : Présentation des responsables scientifiques (2/2) !

Sciences participatives

Et enfin, pour terminer cette présentation du Steli, Cédric Vanappelghem répond à nos questions ! Merci à lui et bonne lecture !

Pourrais-tu te présenter en quelques mots, en décrivant quelle est ta mission dans l'animation du STELI et de quelle façon tu y interviens ?

Petit, j’étais passionné par les sciences naturelles et je me suis orienté vers des études de biologie et d'écologie. Je me suis intéressé, d'un point de vue naturaliste, d'abord aux plantes, aux vertébrés. Puis les insectes m'ont fortement  intéressé, et je me suis pris de passion pour ce groupe et, en particulier, pour les libellules et les syrphes. Je me suis investi dans des programmes de sciences participatives à destination des naturalistes en 1997 en participant activement à des programmes dans ma région, puis en les animant. J'ai participé à l'émergence du STELI dans le cadre de mes activités bénévoles au sein de la Société française d'Odonatologie puis à sa coordination dans le cadre de mes activités professionnelles, au sein du Conservatoire d'espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais.

 

Est-ce ton travail à plein temps ?

Non, au Conservatoire d'espaces naturels je coordonne les activités naturalistes et scientifiques, la coordination du STELI fait partie de mes activités propres. Le conservatoire a d’ailleurs créé un relais régional des programmes Vigie-Nature pour le grand public.

 

Comment en vient-on à être animateur de programme de sciences participatives ?

Avec l'implication dans les activités associatives, on se rend compte des montagnes que l'on peut soulever en travaillant ensemble. La participation à des programmes régionaux, comme les atlas collaboratifs, m'a donné le goût de ces programmes collectifs pour leur dimension humaine, naturaliste et scientifique. L'intérêt pour les libellules, le croisement entre la question scientifique les évolutions des populations et la volonté de faire un travail commun amène tout naturellement à animer le STELI.