Back to top

HUPPE FASCIÉE

 

Upupa epops - Hoopoe

+17 % depuis 1989, stable

+16 % depuis 2001, augmentation modérée

-20 % sur les 10 dernières années, déclin modéré

De 1989 à 2001, le déclin de la Huppe en France se plaçait dans un contexte de déclin de l’espèce à l’échelle de l’Europe sur la même période, probablement dû aux changements du milieu agricole. Depuis, en France comme en Europe, la Huppe fasciée se porte beaucoup mieux, avec une lente progression des effectifs. Espèce plutôt thermophile, elle devrait bénéficier du réchauffement climatique. La forte augmentation récente suit donc une diminution prononcée de l’espèce avant 2000, montrant ici tout l’intérêt de suivis à long terme régulièrement mis à jour.

Picture of a

Fond de carte