Back to top
bandeau.jpg

"VNE est l’opportunité de sortir dehors avec les élèves"

Sciences participatives

 

C'est la rentrée ! Sébastien Turpin, responsable de Vigie-Nature Ecole nous donne des nouvelles de son observatoire 

 

Sebastien_Turpin© Hugo_Struna

 

Comment se passe la rentrée à Vigie-Nature Ecole, notamment dans le contexte sanitaire actuel ?

La rentrée a bien démarré, les élèves peuvent déjà participer aux différents protocoles de saison : escargots, plantes sauvages, insectes, oiseaux, algues brunes et bigorneau. Si les enseignants ont encore des préoccupations très pragmatiques compte tenu de la situation sanitaire, on voit aussi que VNE est pour eux l’opportunité de sortir dehors avec les élèves, surtout avec les températures relativement clémentes de cette fin d’été. Opportunité aussi pour tous ces enfants qui ont été privés de nature une bonne partie de l’année à cause du confinement. Dans sa circulaire de rentrée, Ministère invite les enseignant à organiser des activités de terrain et insiste sur l’importance d’aborder les problématiques de développement durable. Nous nous inscrivons parfaitement dans ces recommandations.

La grande actualité cette année, c’est la sortie imminente du nouveau site internet…

Oui cela fait un an et demi que nous travaillons dessus, et nous sommes très contents du résultat. Nous nous garderons de donner une date précise de mise en ligne, mais elle approche très sérieusement. Ce nouveau site sera à la fois clair, simple, ergonomique et accessible téléphone. A termes les classes pourront saisir les données directement sur le terrain via smartphone, ce qui facilitera grandement la tâche des professeurs. Un tuto vidéo sera envoyé à tous les participants pour apprendre à se servir des nouvelles fonctionnalités.

Quel est l’objectif de VNE ?

La sensibilisation à la biodiversité ordinaire dès le plus jeune âge est fondamentale. Les plus jeunes doivent non seulement comprendre les enjeux que soulève son érosion, l’importance de la préserver, mais il y a également un aspect sensible auquel nous tenons. Nos protocoles d’observation permettent aux élèves de découvrir un monde qui, pour beaucoup d’entre, eux reste largement inconnu. Alors que les escargots, les insectes pollinisateurs ou les oiseaux communs les entourent quotidiennement, en ville comme à la campagne. Et pour vouloir préserver il faut d’abord connaître.

VNE pendant le confinement ? Malgré l’arrêt de la participation au mois de mars, alors que le printemps est une période où elle est le plus élevée en temps normal, l’année scolaire 2019-2020 reste très positive. En effet, le début d’année scolaire fut un record depuis le début du programme. En savoir plus en lisant le dernier bilan
logo_vne.png

 

Vous aimerez aussi

Sciences participatives
BirdLab © Laetitia_Rougerie
13 Janvier 2022

5 choses étonnantes à savoir sur le Pinson du Nord

Sciences participatives
STOC ©  gerard_pontiny
12 Janvier 2022

Avec mon cœur de stokeur #3

Sciences participatives
corneille © peupleloup(flickr)
6 Janvier 2022

La valse Paris-province des corneilles noires

Fond de carte